Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Festival Essaouira 2006

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Festival Essaouira 2006
Les Slaouis au festival d'Essaouira ... Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Selwane.com   


   CARNET DE BORD :

Mercredi 21 juin 

>> Préparation des bagages, vérification technique de la voiture => ok.
>> Pour ceux qui vont prendre les autocars sachez que à Rabat c'est complet  => prendre le train de 8h le jeudi à Casa pour prendre l'autocar de 10H  déstination Essaouira.
 

Jeudi 22 juin 

>> Départ à 4H du matin de Salé ... طريق السلامة 
>> Arrivé à 11h du matin, en prenant la route côtière. Le voyage c’est bien passé, Dieu merci.
>> Il nous a fallu ensuite plus d’une heure pour trouver un logement, en faite, tous les Souiris se transforment en agents immobiliers, que ça soit à l’entrée de la ville ou à la gare routière, des dizaines de jeunes vous proposent des appartements en location, tout les budgets y sont.
>> Après un bon somme  pour récupérer, direction la place Moulay Hassan pour le concert d’ouverture de la 9ème édition du festival Gnaoua.
>>
De 19h à minuit, plusieurs Maâlem se sont succédés sur scène en armonie avec d’autres styles musicaux au plus grand plaisir des spectateurs nombreux venus de tout le royaume en plus des hôtes étrangers adeptes des Gnaouas.

Vendredi 23 juin

>> La plus grande attraction de la journée à Essaouira pendant le festival, c’est sans doute la plage, avec sa jolie corniche bien entretenue, école de Surf, équitation, Quad, basket-ball, où la plus part des visiteurs s’y rendent. >> Essaouira ce n'est  pas que le festival, c’est aussi un port de pêche où ont peut déguster le plat favoris de cette ville « grillade de sardines ». Il y a aussi des monuments historiques de la période des Alaouites au 18ème siècle et surtout la vielle médina avec ses jolies ruelles sans fin.
>> Cette journée on s’attend à un afflux massif des visiteurs, tout le monde se prépare, les agents de sécurités nombreux sur place, la protection civile et les techniciens du spectacle qui prépare les dix scènes prévus pour ce festival.
>> Les concerts prévus pour cette journée ont commencés à 13h au marché aux grains au centre de la Souika avec l’association Ifoulki d’Essaouira suivis par Houara de Taroudant.
>> En plus des grandes scènes plusieurs concerts ont été programmés partout ailleurs, à la Squala de la Médina, la Place AL Khayma et deux à la corniche d’Essaouira.
>> A la scène Moulay Hassan et bab Marrakch, les concerts se sont poursuivis tard la nuit avec plusieurs styles musicaux interprétés par des groupes marocains et étrangers, les Issaouas de Fes, les Gnaouas du Maroc, Gaâda Diwane d’Algérie et un certain Ba Cissoko de la Guinée qui a émerveillé le public.
>> La nouveauté cette année c’est sur la scène Electro Pepsi et After Méditel, où des jeunes talents se sont produits magistralement fusionnant l’Electro, le Rap et la musique Gnaoua (DJ U- Cef, Fnair, Fez City Clan et les autres

Samedi 24 juin

>> Ce jour, Essaouira reçoit le plus grand nombre des visiteurs, cette année encore, les casablancais s’y donnent rdv par des milliers.
>>
Le public a rendez-vous avec deux grands artistes internationaux, Pat Methny Trio des USA, sur la scène Moulay Hassan et Maâlem Hamid Kassri sur la scène Bab Marrakech, avec un public hilarant les artistes dépassent souvent leurs tranches horaires.
>>
D’autres styles musicaux se jouaient sur les autres scènes tout au long de la journée, les Hmadcha de Meknes, les Issaoua de Fès, les Ganga d’Agadir et même les Dj étaient au rendez-vous.
>>
Pour les adeptes de la transe, c’est à partir de minuit que commencent les séances de médication.

Vendredi 25 juin 

>> La cérémonie de clôture, a été garantie par l’artiste Barry de Casablanca et le grand rockeur Rachid Taha.
>>
La scène Bab Marrakech bondée de public, petits et grands, tout le monde vibrait aux rythmes du Rock Arabe.
>> Fin de la 9ème édition du festival Gnaoua et musique du monde à Essaouira, un grand bravo aux organisateurs, et rendez-vous l’année prochaine en espérant retrouver plus de Slaoui.

 
Quand les Gnaoua chantent et dansent la tolérance Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Hassan Alaoui | LE MATIN 15-06-2006   

C'est une IXe édition… inédite du festival d'Essaouira, Gnaoua et musiques du monde, qui se tiendra du jeudi 22 au dimanche 25 juin. En termes de programmation, plus que variée et dense, d'artistes et de groupes invités, de fusions de genres et, surtout, d'innovations, la IXe édition franchit ainsi une étape significative. Elle se caractérise par une fidélité continue aux principes fondateurs du festival, elle renforce la diversité musicale et offre un plateau riche et alléchant de musiques venues des quatre coins du monde.
Cependant, au-delà de la dimension proprement musicale -qui est la raison d'être du festival- dont les mélomanes en perpétuelle fusion ne cessent de se passionner et de se nourrir, il y a la portée humaine, incandescente d'une manifestation qui, d'année en année, s'élargit et forme une véritable communauté.

Lire la suite...
 

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org