Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Casa Music 2007

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Casa Music 2007
Le succès de « Casa Music », témoigne du bien fondé de la nouvelle formule du festival Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Presse Casa Music   

Concert Sami Yusuf

Le succès de « Casa Music », premier rendez-vous thématique  du Festival de Casablanca, témoigne du bien fondé de la nouvelle formule du festival  
« Casa Music » s’est terminé en apothéose dimanche 22 juillet, avec près de  300 000 personnes venues admirer le désormais traditionnel spectacle de feux d’artifices présenté par le Groupe F. Sur la Scène Rachidi , la soirée rap a enflammé un public de près de 70 000 personnes, avec à l’affiche les incontournables H-Kayne et l’enfant terrible du rap français Joey Starr, tandis que sur la scène Corniche El Hank, 110 000 personnes chantaient en chœur « Babor Ya Mon Amour» avec le prince du raï Reda Taliani.  Au même moment, la nouvelle scène Ben M’Sick accueillait femmes, enfants et jeunes, plus de  220 000 personnes venues de tous horizons pour écouter les tubes de la star orientale Hussein Al Jasmi.

Lire la suite...
 
Hussein Al Jassmi à Casa Music Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Selwane.com - ٍPresse Casa Music   

La superstar de la variété orientale Hussein Al Jassmi n’a pas caché sa joie de retrouver enfin le public marocain dans un méga concert à Casablanca, programmé à la clôture du festival Casa Music sur la grande scène Ifrikya. Pendant la conférence de presse qu’il a tenu à l’hôtel Hyatt Regency, l’artiste Emirati c’est complètement ouvert aux questions des journalistes venus très nombreux.
Hussein Al Jassmi est entré dans l’univers de la chanson en poussant la porte du concours «Layali Dubaï» à la fin des années 90, raflant le premier prix du Golfe. Suit une glorieuse décennie riche de trois albums (en 2002, 2004 et 2006), deux vidéo-clips co-signés par le réalisateur Ahmad Al Mehdi pour les titres «Bouaâdak» et «Wasseghr alfarah» et une flopée de participations prestigieuses, à commencer par la campagne «Al Houb wa al wafaa» où il chante pour Cheikh Zayed l’une de ses premières chansons à gros succès, «Kassed».

Lire la suite...
 
L’ouverture du Casa Music, riche en couleurs Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Selwane.com   

Helios II Parades et feux d’artifices ont enchanté des foules de Casablancais de tous âges venus découvrir une discipline introduite la première fois au Maroc lors de la première édition du festival de Casablanca en 2005 : le théâtre de rue, une manifestation pluridisciplinaire qui allie comédie, musique, acrobatie et pyrotechnies, exécutée magistralement par la compagnie Malabar, le groupe F et des étudiants de l’ISADAC, le long d’un parcours de 1.5 Km joignant la place des nations unies à la place Mohamed V via l’avenue Hassan II.
Lire la suite...
 
The powerful message of freedom Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Selwane.com   

Le trio « Arabes 48 » DAM a tenu une conférence de presse à l’hôtel Hyatt Regency en guise de leur première participation à Casa Music. Le Rap est une musique de revendication et de protestation par nature, imaginez alors un rappeur qui vient de la Palestine occupée, avec tout le malheur et toutes les discriminations que connaît ce peuple !
Durant cette conférence de presse, ont a découvert toute une souffrance d’une jeunesse prise entre deux feux, pour les Israéliens ils sont des Arabes et pour les Arabes ils sont des Israéliens, ils vivent dans des ghettos, encerclés par une grande muraille et sur leurs passeports, ils ont un chiffre, le dernier d’une série de cinq.

Lire la suite...
 
Samy Yusuf présente un concert HALAL ! Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Selwane.com   

Public au concert de Samy Yusuf En ouverture du Casa Music, le « Rockstar de l’Islam » Samy Yusuf a interprété ses meilleurs tubes devant un public nombreux, venu très top pour son idole. Pour la première fois sur les scènes marocaines en plein air, ce sont les sœurs voilées et les frères barbus qui occupaient le devant de la scène. On est loin des discours sur la mixité et le gaspillage de l’argent que tenait certains prêcheurs de conscience, notamment lors du festival L’Boulevard des jeunes musiciens à Casablanca.

Lire la suite...
 
« Da Arabian MC’s » débarque à Casa Music Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Presse Casa Music   

S’il ne vit pas dans les territoires occupés, le trio arabe israélien de DAM s’est érigé en véritable autorité palestinienne du rap. Formé en 1999 à Lod, ville ghetto en périphérie de Jérusalem, quand Mahmoud Jreri rejoint les frères Nafar et Suhell Tamer, «Da Arabian MC’s» diffuse des paroles à la fois miroir et exutoire de la violence environnante. Répandues comme une traînée de poudre sur Internet un million de téléchargements pour leur deuxième album Min Irhabi («Qui sont les terroristes») sorti en 2001, elles savent s’émanciper de la seule problématique palestinienne pour s’ériger contre la guerre, le machisme ou la propagande en général. Influencés tant par la poésie de Mahmoud Darwich que par les mélodies de Marcel Khalifé et Kazem Zaher ou encore les beats urbains de NTM, 2PAC, MSB ou Saian Supa Crew, les trois persistent et signent avec Ihda («le dévouement»), troisième album encore plus abouti et qualifié de «must hear» par le réalisateur palestinien Hany Abu-Assad. Avec DAM, c’est paradise now, mais en rappant.

 
Sami Yusuf en ouverture du Casa music Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Presse Casa Music   

En ouverture du Festival Casa Music le jeudi 18 juillet 2007, ce jeune artiste britannique d’origine azérie est un phénomène autant prodige qu’inclassable. Elevé par un père poète, musicien et compositeur, Sami Yusuf parfait son savoir musical à la Royal Academy of Music de Londres et affine un répertoire nourri aux maqams moyen-orientaux, fruit du creuset des cultures – azérie, turque, arabe, perse, indienne et occidentale - dans lequel il a grandi. En 2003, son premier album Al Mu’allim, distribué par le label Awakening Records, dépasse le million de ventes et donne le ton d’un style unique, repris dans son second opus My Ummah : un R’n’B spirituel, sorte de gospel musulman chantant les louanges du Prophète. Erigée «Rockstar de l’islam» par le Time Magazine, sponsorisé par Vodafone – dont les sonneries font résonner le hit «Hasbi Rabbi» du Caire à Damas – ou encore Mercedes, LG, Toyota et British Petroleum, cette vedette des chaînes moyen-orientales a déjà rempli rien moins que le Royal Albert Hall, l’Opéra du Caire ou encore le Sky-Dome Stadium de Toronto.

 
Le Jaguarr clôture le festival de Casa, Joey Starr remplace IAM Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Communiqué   

Le Festival de Casablanca clôturera cette édition « Casa Music » sur la scène Rachidi, avec l'enfant terrible du rap français, Joey Starr.
Suite à l'annulation de la tournée du mois de juillet du groupe marseillais de rap IAM, dûe à des problèmes de santé du chanteur Shurik'N, les organisateurs ont choisi Joey Starr, autre figure de proue de la scène rap. Dimanche 22 juillet à 22 heures sur la scène Rachidi, le rappeur français se produira, après le groupe meknassis H-Kayne qui jouera à 21h, pour une soirée de clôture 100% rap.

Lire la suite...
 
Programme Casa Music 2007 Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Presse Casa Music   


Programme du Casa Music du 19 au 22 juillet 2007

  • Spectacle d'ouverture
  • Scène Rachidi
  • Scène Corniche
  • Scène Bernoussi
  • Scène Ifrikya
  • Tournoi de Breakdance
Lire la suite...
 
Casa Music 2007 : Breakdance, battle of casablanca Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Presse Casa Music   

Toprock, footwork et autres passpass seront de nouveau rois dans les rues de Casa. La troisième Battle de Casablanca, championnat de breakdance mis sur pied par le Festival en tandem avec la Moroccan Underground Federation (qui accompagne l’essor du breakdance au Maroc depuis la fin des années 90), opposera les meilleures crews (groupes) sur une scène mobile à travers la ville blanche, de Drissia à Sbata, en passant par Aïn Sebaa et Sidi Abderrahmane.
Quatre jours durant, la Battle de Casablanca sera l’occasion renouvelée de faire découvrir et évoluer cette discipline née dans le Bronx et pilier du mouvement hip hop, dans le cadre des animations de quartier du Festival.
Breakers de Casa, Rabat, Fès, Salé, Meknès ou encore de Mohammedia, douze groupes s’affronteront pour remporter le Battle prize money, départagés par le champion Frédéric Tribalat, surnommé le Pape du hip hop dans le Nord de l’Hexagone.

Lire la suite...
 

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org