Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Selwane arrow Patrimoine arrow Chellah-Salé-Rabat. La période préislamique
 

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Chellah-Salé-Rabat. La période préislamique Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Kenneth Brown   
La région des environs de l'embouchure du Bouregreg a été la cité d'une civilisation depuis au moins mille année et demi.
Des établissements humains dans la zone du Bouregreg existaient probablement avant les périodes paléolithique et néolithique car des restes de squelettes trouvés en cet endroit sont parmi les plus anciens, connus. On a trouvé également des traces de culture et de cailloux depuis l'ancienne période paléolithique. Mais le fragment le plus ancien d'une lampe à huile est l'évidence même qu'une civilisation matérielle fut trouvée par J. Roube à Chellah datant du 15ème S. avant J.C. Ainsi Chellah a pu être un comptoir phénicien dès le 7ème S. avant J.C, parallèlement aux sites e Lixus et de Mogador. Des fouilles encore en cours montrent d'importants établissements des temps néo-puniques, au moins aussi anciens et bien avant le 3ème S. avant J.C.
au dessus de ce site se trouvent les ruines de Sala Colonia, une cité frontière importante dans la province Romaine de la Mauritanie Tingitane son " limes " à quelques 5 milles au Sud de Rabat. Le site de Sala Colonia est riche en monuments et en inscriptions qu'on a commencé à peine à étudier.
En attendant mieux, il y a seulement quelques documents historiques des géographes Romains. Pline l'ancien écrivant au début du 1er S., note que la ville de Salé est infestée par des troupeaux d'éléphants, et peuplée par beaucoup de barbares Salé, ville musulmane, fondée seulement plusieurs siècles plus tard sur l'autre rive du fleuve, a gardé le nom de cette ancienne cité.
Il y a des astuces linguistiques à ce problème. Le nom du site carthagénien et Romain de Salé s'est-il transformé en Chella, ou bien est-ce que la cité en face de l'océan qui a pris le nom de Salé (Arabe : Sala)? En tenant compte de la forme du nom, il semble que Sala es Chella est le même nom. Une pièce de monnaie attribué à la cité carthagénienne porte l'inscription hébreux-punique s (sh) cl-h. Selon la prononciation de la langue punique, le mot peut être lu Sala ou Shala. D'après le raisonnement de Levi provençal, Sala la Romaine est une latinisation de Shala la Punique, un parmi plusieurs exemples du Punique latinisé ou le ch s'est transformé en S, et que la forme originale de Shalla a été retenue dans le langue autochtone. Les arabes, par la suite adoptèrent les deux formes à la fois jusqu'aux environs du 12ème S. En ce moment là on commença à utiliser les deux termes séparément pour distinguer le site Romaine de la nouvelle ville musulmane le long de l'océan.
Les historiens arabes embrassés en attribuant son nom ou en désignant l'époque de sa fondation, répètent les légendes que ce nom vient de Sala, fils de Ham, fils de Noé, que Sala fut fondée par Alexandre le Grand, de Chella, ou par afriqith le Himyarite. Et des étymologies incroyables ont été données pour expliquer les noms, ou c'était la première ville construite par les Berbères au Maroc. An Nasiri affirme tout simplement que la fondation des vieilles du Maroc (Ceuta, Tanger, Salé, Chella, Volubilis et autres) peut être attribuée aux Européens (ifranj) ou leur prédécesseurs les Carthaginois. Les Juifs dans une tradition de l'époque de Justinien (6ème S.) rapportent que Salé est une ville de Salomon.
Finalement, on peut dire que c'est une étymologie du lieu, soit Chella ou le site de la Casbah des Oudaya.
La Sala Colonia Romaine était plus grande que les ruines de Chella, y compris les établissements des environs de la région du Bou regreg. De l'autre côté du fleuve et un peu plus loin de Chella, en un endroit appelé Aïn Ismir, il y avait des ruines d'une ancienne cité. Des écrivants Français, des dix premières années du protectorat, évidemment en s'appuyant sur les témoignages de l'historien de Salé Ibn Ali Doukkali (bien qu'il ne le dise pas dans ses traités d'histoires), appelle ce site, la ville phénicienne de Koudis. On dit que ses jardins arrivaient jusq'au présent site de Salé, qui servait aussi de cimetière. Koudis, selon ces sources, tomba entre les mains des Romains pendant le 2ème S. avant J.C, et était utilisé après comme centre de stockage pour les céréales. Plus tard il fut ravagé par les vandales.
Finalement et en partie évidement en ce concerne l'établissement préislamique sur la rive droite, auprès du site de Salé, est le point de départ, d'après des photographies aériennes récentes, d'une route romaine, à l'est de Salé et au Nord du fleuve.
En se basant sur ces photographies, et des pierres (meules pour presser le vin), trouvées aux alontours de Salé, on peut douter un peu de l'existence d'une certaine forme d'établissement Romaine. D'autres examens de photographies aériennes faits plus tard, montrent que l'artère principale de Salé, Nord-Sud et le rempart Est sont des continuation des lignes de ceinturation Romaines. Ainsi la position et l'orientation de la cité musulmane sont, peut être, prédéterminées par l'établissement Romain Antérieur.
L'histoire de la région du Bouregreg durant la période de la dissolution des colonies Romaines au Maroc, et les conquêtes Musulmanes est presque entièrement inconnue.
Pendant les incursions vandales au Maroc, toutes traces d'établissement Romaine dans la région, sauf Chella furent probablement détruites. En tout cas, les renseignements de l'histoire sont silencieux (inexistants) pour la période allant de l'invasion vandale du 15ème S. à l'arrivée de l'Islam 2S. plus tard.



 

 
 
 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg

flash infos

3ème festival international du film des femmes de Salé du 28 Septembre au 3 Octobre
 
Lire la suite...
 
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org