Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Festival Mawâzine 2007 arrow Hommage à Abdelkader Rachdi, maître incontesté de la musique marocaine
Toutes les chroniques du festival Mawâzine 2007 Toutes les photos du festival Mawâzine Toutes les vidéos du festival mawâzine par Selwane.tv

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Hommage à Abdelkader Rachdi, maître incontesté de la musique marocaine Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par MAP 23-05-2007   
La Chorale du Maroc a animé lundi une soirée artistique en hommage au doyen des compositeurs marocains et maître incontesté de la musique marocaine contemporaine marocain, en l'occurrence feu Abdelkader Rachdi.
Le bal de cette soirée, organisée dans le cadre du 6ème festival Mawazine, a été ouvert par la légendaire "Danse de l'Atlas". Les artistes, membres de la Chorale, se sont ensuite succédés sur scène pour interpréter quelques sucées de la chanson marocaine signés Abdelkader Rachdi sous les applaudissements d'un public nostalgique.

"Cette soirée a été spécialement concoctée pour que notre première participation au festival Mawazine soit une occasion pour mettre en valeur notre patrimoine musical", a déclaré à la Map le fondateur de la Chorale du Maroc, Salah Morsli Cherkaoui.

Une telle initiative devrait s'ériger en une tradition de ce festival pour faire la participation de la Chorale du Maroc un rendez-vous annuel avec l'authenticité et la richesse du répertoire artistique marocain, a-t-il ajouté.

Créée en 2002 à Casablanca, la Chorale du Maroc regroupe les meilleurs instrumentalistes et vocalistes, qui interprètent avec brio les chansons arabes des virtuoses du Maroc (Abdelkader Rachdi, Ahmed Al Bidaoui ) et du Moyen-Orient (Oum Kaltoum, Mohamed Abdelwahhab ).

Cette jeune formation, a rappelé M. Cherkaoui, a remporté un franc sucée lors de ses multiples participations à plusieurs manifestations artistiques marocaines et arabes.

Né en 1929 à Rabat, Abdelkader Rachdi a forgé sa carrière à l'école des grands maîtres : tels Abdeslam Benyoussef, le cheikh Sbiya et le professeur Chottin à l'Institut Moulay Rachid de musique andalouse, dirigé par Moulay Omar El Ouali à Rabat.

C'est dans un contexte de lutte anti-coloniale que le doyen des compositeurs marocains produira ses premières uvres : des chants patriotiques et des morceaux de musique instrumentale, qui ont depuis gagné une large notoriété nationale tels "Le printemps" et surtout la "Danse de l'Atlas ".

Après avoir dirigé l'Orchestre régional de Tanger, Abdelkader Rachdi succéda à la tête l'Orchestre national de la RTM, au feu Ahmed El Bidaoui. Il y resta jusqu'à sa retraite.

Tout au long de sa carrière, il resta d'une intransigeance sans faille sur la qualité, des interprétations et sur le choix des chansons à diffuser. Ce qui le conduisit à la tête du Comité de composition de la RTM.

S'étant imprégné, dès sa tendre enfance, des rythmiques du chant soufi, la chanson religieuse fut tout naturellement le terrain de prédilection de Abdelkader Rachdi. Il compte à son actif une multitude d' uvres de ce genre musical telles "Ya Mohamed Ya Chfiîna Lhadi", "Lmadad Lmadad Ya Rassoul Allah" "Men Day Bhak" ou "Ya Katiîne Lejbal".

Abdelkader Rachdi est aussi le compositeur de nombreuses chansons romantiques pour Naima Samih, Samira Bensaid, Aziza Jalal et autres.

 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org