Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Webzine arrow Technologies arrow Les fans se pressent pour acheter le nouvel iPhone 3G d'Apple
 

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Les fans se pressent pour acheter le nouvel iPhone 3G d'Apple Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par AFP - 11/7/08   
Photo: ZDnet A Auckland (Nouvelle-Zélande), Tokyo ou New York, les technophiles se sont précipités vendredi dès l'aube pour s'offrir le nouvel iPhone 3G, version plus performante du célèbre téléphone tactile d'Apple sortie simultanément dans 22 pays, sauf la France qui attendra le 17 juillet.
L'iPhone 3G, qui permet de surfer sur internet bien plus vite que les premiers modèles et riche de nombreuses fonctions originales, est commercialisé depuis vendredi dans 22 pays d'Europe, d'Amérique latine et d'Asie -- la Chine attendra 2009 -- contre 6 pays seulement pour le premier iPhone, sorti il y a un an. 

Selon le cabinet iSuppli, Apple pourrait vendre 1 à 2 millions d'appareils pendant les premiers jours du lancement, et engranger un milliard de dollars.

Sans atteindre la frénésie de la sortie du premier iPhone, l'arrivée de la nouvelle version a déclenché un nouveau phénomène de mode.

A New York, où une poignée de passionnés ont campé des heures voire des jours devant le magasin Apple vedette de la 5e Avenue - certains depuis vendredi dernier, presque un folklore local désormais -, un millier de clients faisaient le pied-de-grue pour l'ouverture à 8H00 locales.

David Yoo, 24 ans, le premier à sortir un iPhone à la main, était arrivé à minuit. "Je suis ravi, je vais appeler ma mère", a-t-il lancé, ajoutant qu'il voulait revendre sur internet le modèle de l'an dernier.

Clément et Jonas, deux jeunes Français arrivés à 4 heures du matin et qui semblaient sortir de discothèque, affichaient sur un écriteau: "j'échange mon pantalon rouge contre un ancien iPhone".

Fuseau horaire aidant, les Néo-Zélandais ont été les premiers servis: trois magasins ont ouvert peu après minuit (heure locale) à Auckland, Wellington et Christchurch, où des centaines de clients faisaient déjà la queue.

"Je vais vite rentrer à la maison, charger la batterie, jouer un peu avec et ensuite me coucher", a témoigné Jonny Gladwell, 22 ans, en tête de la file d'attente. Ses amis avaient promis de lui payer son abonnement s'il parvenait à rester dans la queue jusqu'à l'ouverture.

Au Japon également, paradis des gadgets high-tech, des centaines de clients ont attendu souvent toute la nuit devant des magasins du centre de Tokyo.

"Je trouve son ergonomie révolutionnaire", s'excitait un impatient qui avait dormi à la belle étoile devant une immense boutique d'électronique.

Nul, hormis l'opérateur et Apple, ne sachant combien de terminaux sont disponibles, les plus fanatiques, affolés à l'idée de repartir bredouilles, ont sacrifié leur sommeil et même pris des jours de congé pour faire le guet.

Si un tel phénomène s'observe fréquemment au Japon lors de la sortie de produits électroniques attendus -à commencer par les nouvelles consoles de jeux vidéo des nippons Nintendo et Sony- c'est la première fois qu'un téléphone étranger suscite une telle effervescence.

Quelque 90% des 500 Nippons de 20 à 49 ans interrogés mi-juin par la société d'études marketing Ishare affirmaient toutefois qu'ils n'avaient pas l'intention d'acquérir un iPhone 3G.

 
 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org