Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Webzine arrow Des gymnastes militants (Ahmed BZIOUI)
 

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Des gymnastes militants (Ahmed BZIOUI) Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Ahmed BZIOUI - Des gymnastes militants   
Index de l'article
Des gymnastes militants (Ahmed BZIOUI)
PREFACE
INTRODUCTION
L'AVENEMENT D'UN SPORT AU MAROC
GENESE DE L'UNION
LA DECENNIE DE L'AFFERMISSEMENTS
LES ANNEES FASTES
DES GYMNASTES PELERINS
LE RAYONNEMENT
LA RENAISSANCE
LES MAITRES
CONCLUSION
LA DECENNIE DE L'AFFERMISSEMENTS
Officiellement  l'association  "Fath  Union Sport" est née le 10 avril 1946, elle n'est en fait que le prolongement naturel de l'Union Sportive de Rabat-Salé née en 1932, et dont les membres, après la dissolution  de  leur  club en 1944, ont donné naissance au FUS.
L'histoire retiendra cependant, cette tentative (infructueuse) de quelques gymnastes qui, peut-être pour marquer la "spécificité" de leur activité, contrariés surtout par la très grande importance accordée à la section foot ball au détriment des autres sections, ont essayé une année plus tard (1947) de se démarquer des autres disciplines,  en donnant à la section, le nom "d'Etoile Verte". Les autorités ayant refusé ce nom (d'après eux  chargé de symboles), les gymnastes ont du renoncer à leur projet en restant dans le giron "maternel" sous l'étendard de l'Association Fath Union Sport, ne se doutant point de l'avenir glorieux qu'ils allaient connaître sous ce nom.
En effet le retour à la "légalité" allait donner à l'association les coudées franches  pour mener une autre forme de combat, celle de faire admettre que des marocains étaient en mesure de gérer une activité sportive et de rivaliser  avec les étrangers au Maroc.

1 - DES MOYENS LIMITES

Pour relever ce défi, les gymnastes devaient trouver les moyens matériels qui leur faisaient défaut en cette période d'après guerre. Conscients de ne pouvoir compter que sur eux mêmes, ils ont fait preuve d'ingéniosité en fabriquant les premiers agrès pour le démarrage de la section. Parmi ces hommes qui s'évertuaient à aider matériellement le FUS, il y a lieu de citer  M'hammed Balafrej, Brahim Laoufir, Mustapha Bensaïd, Ahmed Lamzoudi et surtout Ahmed Jebli Elaïdouni  le premier président de la section qui a mis gracieusement à la disposition des gymnastes du FUS la première salle pour les entraînements.

2 - PARTICIPATION TOUS AZIMUTS
Malgré le manque de moyens, les gymnastes du FUS, animés d'une volonté farouche et d'une grande détermination à prouver leurs aptitudes dans un domaine jadis réservé aux étrangers, ont relevé  le  défi  en  participant, pendant  une   décennie (1946 - 1955), à toutes les manifestations organisées par la Ligue du Maroc qui relevait de la Fédération Française de Gymnastique.
Les responsables devaient, pour cela, réorganiser la section en adoptant des méthodes de gestion modernes, notamment en ce qui concerne les entraînements et l'encadrement technique.
Bientôt les "fusistes" n'avaient plus rien à envier  à leurs homologues étrangers, puisque leur association a été la première à introduire dans le cadre de la formation des entraîneurs, des cours théoriques et pratiques sur les méthodes d'entraînement, sur la mécanique des mouvements ainsi que sur l'anatomie et la physiologie.

A l'origine de cette initiative, unique dans l'organisation sportive de l'époque, deux grandes figures sportives:   Abdelmoumen Tidjani, l'un des premiers marocains à avoir reçu une formation en éducation physique en France, et  Ahmed Jebli Elaïdouni,  l'un des premiers médecins marocains et premier président de la section gymnastique.
Les efforts des dirigeants de la section n'ont pas  tardé à donner leurs fruits,  puisque le club a très vite atteint le niveau des associations étrangères comme l'Avant garde, et l'Etoile Fassi. Le palmares ci-après en témoigne.
Principaux résultats réalisés par le FUS avant l'indépendance:
1946 - 1947: 1° participation d'un club marocain
1947 - 1948:
championnat du Maroc  (6 clubs français)
1948 - 1949:
championnat du Maroc  (6 clubs français)
1948 - 1949: 39° Fête fédérale  (139 clubs)
1949 - 1950:
championnat  du Maroc
1950 - 1951:
championnat  du Maroc
1951 - 1952: gel de l'activité  pour raisons politiques
1952 - 1953:
championnat du Maroc
Jeux d'Afrique du Nord à Oran - Algérie
1953 - 1954:
championnat du Maroc
1954 - 1956:
Gel de l'activité pour raisons politiques

La présence de l'association et les performances de ses gymnastes forcaient l'admiration de tous, notamment celle des responsables de la Ligue qui ont invité le FUS à participer aux grandes manifestations gymniques, tels que le championnat d'Afrique du Nord, et les Fêtes Fédérales organisées par la Fédération Française de Gymnastique comme ce fut le cas en 1949 à Casablanca.

Les  gymnastes du FUS se distinguaient tant dans les compétitions officielles organisées par la Ligue  que dans les différentes manifestations nationales et populaires.
Aux rassemblements,  aux fêtes nationales et à l'occasion d'événements marquants (Retour d'exil du nationaliste Allal Fassi en mai 1946, inauguration du Groupe Scolaire Mohamed V en 1947...) ils étaient toujours là pour faire  des parades,  des démonstrations, ou pour se  charger du service d'ordre. Nul doute que dans leur esprit, ce souci de l’ordre, de la discipline et du patriotisme en général, prévalait sur les considérations techniques et les résultats sportifs.
Ce  rayonnement  de l'association lui  a valu cependant quelques  déboires. Son  activité a été  gelée pendant deux saisons (1951-1952 et 1954-1955) par les autorités d'occupation.
L'avènement de l'indépendance a mis fin aux tourments, et a été  le point de départ d'une période faste de près de deux décennies.
Pendant cette période, le FUS, par la valeur de ses gymnastes qui remportaient la plupart des épreuves sportives,  par l'action de ses dirigeants dans le cadre des activités de la fédération, a eu un grand impact sur le cours de la gymnastique au Maroc.





 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg

flash infos

3ème festival international du film des femmes de Salé du 28 Septembre au 3 Octobre
 
Lire la suite...
 
© 2003 - 2018 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org