Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Webzine arrow Des gymnastes militants (Ahmed BZIOUI)
Bonus Préparatifs Photos
 

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Des gymnastes militants (Ahmed BZIOUI) Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Ahmed BZIOUI - Des gymnastes militants   
Index de l'article
Des gymnastes militants (Ahmed BZIOUI)
PREFACE
INTRODUCTION
L'AVENEMENT D'UN SPORT AU MAROC
GENESE DE L'UNION
LA DECENNIE DE L'AFFERMISSEMENTS
LES ANNEES FASTES
DES GYMNASTES PELERINS
LE RAYONNEMENT
LA RENAISSANCE
LES MAITRES
CONCLUSION
LE RAYONNEMENT

Le FUS a joué le rôle d'une véritable pépinière pour les autres clubs nationaux de gymnastique.  En effet certains de ses techniciens exercent aujourd'hui leurs talents dans d'autres associations, leur transmettant savoir et expérience.  D'autres ont brillé dans des disciplines aussi attrayantes que le "mains à mains" le Plongeon ou l’athlétisme.

Nous citons quelques-uns de ces techniciens qui ont contribué au rayonnement de l'association dans notre pays, parfois même en dehors du Maroc.

1- LES GYMNASTES DU FUS AU SERVICE D’AUTRES CLUBS

Ahmed Lamzoudi : Compagnon de la première heure des militants de l'USRS, ce technicien et éducateur fusiste a été pendant des décennies l'animateur principal du Tihad Athlétique Club de Marrakech (TACM).

Abdeslam Regragui : Ancien membre de l'équipe nationale, médaillée d'or à Beyrouth en 1957 et technicien de valeur, a dirigé pendant plus de 35 ans le Difaa Riadi de Fès (DRF).

 Ahmed Boujendar : Affecté à la Joyeuse Union Kénitréenne (JUK) au début des années 70, cet ancien membre de l'équipe première du FUS a permis au club de Kénitra de reprendre son activité gelée depuis plusieurs années.

Abderrahim Benazzouz : Ancien membre de l'équipe nationale, il est à l'origine de la reprise des activités du Maghreb Sportif de Rabat (MSR) qui avaient été gelées pendant près de 12 années. Actuellement il est installé au Canada où il exerce ses talents d’entraîneur dans un club de gymnastique.


Sif El Islam Yaacoubi : Ancien membre de l'équipe première du FUS et animateur principal de l'école des jeunes, cet enseignant d'Education Physique et Sportive, installé récemment au Canada, fait un excellent travail au sein d'un club de gymnastique d'Ottawa : le "Nepean-Corona - School of Gymnastics".

2 - LA GYMNASTIQUE DE PARADE

Le caractère spectaculaire des mouvements de gymnastique et leur diversité, ont toujours fait de cette discipline, un sport de parade. Aussi, les gymnastes ont-ils, de tout temps été sollicités pour faire des représentations gymniques, en dehors des compétitions officielles.

Dans ce domaine aussi, les "fusistes" ont fait preuve d'un talent certain en réalisant des prouesses dignes des spécialistes du cirque, tant dans les mouvements de "mains à mains" et les "pyramides humaines" (variante de l'acro-gym), que dans les épreuves plus dynamiques, comme les exercices de voltige au tremplin souple.

Parmi les gymnastes du FUS qui ont brillé dans cette discipline, nous citons : M'hammed Balafrej, Ahmed Fellat, Tahar Laoufir, Abdellatif Bouallaga, Abdelmoumen Tidjani...

Quant aux exercices de "pyramides", c'est sans conteste Mustapha Bensaïd qui en a été pendant longtemps, le grand spécialiste : les tableaux mémorables qu'il a présentés sont la meilleure preuve du talent de cet éducateur chargé de la formation des jeunes du club pendant quelques trois décennies.


3 - LA GYMNASTIQUE TREMPLIN POUR LE TREMPLIN

S'il est une discipline sportive qui s'apparente le plus à la gymnastique, c'est bien le plongeon. Là aussi les gymnastes du FUS ont prouvé leur faculté à s'adapter et à exceller dans ce sport.

Dans cette discipline qui nécessite des prédispositions sur le plan acrobatique et esthétique, les "fusistes" ont réalisé des résultats très honorables sur le plan national et international notamment les deux titres nationaux (1958, 1962) d'Ahmed Fellat et la médaille d'or obtenue par son élève Ahmed Bzioui, aux jeux maghrébins de natation en 1966. 

Voici le palmarès de quelques-uns de ces gymnastes qui se sont distingués au plongeon, au tremplin de 3m notamment, au sein d'un autre prestigieux club de la capitale, le Yacht Club de Rabat:

 

Mokhtar Bzioui

Championnat du Maroc      1962

Othman Bennani

Championnat du Maroc      1958

Championnat du Maroc      1962

Ahmed Fellat

Championnat du Maroc      1955

Championnat du Maroc      1958 Championnat du Maroc      1959

Championnat du Maroc      1962

Ahmed Bzioui

Championnat du Maroc      1962 Championnats maghrébins 1966

4 – LES PIONNIERES DU FUS

 L'année 1965 peut être considérée à juste titre comme la date de la naissance d'une gymnastique féminine authentiquement marocaine. Bien avant cette date et dès 1913, les femmes pouvaient s'adonner à cette nouvelle forme d'activité. Malgré tout, les marocaines n'ont eu accès à cette discipline que bien plus tard dans certains clubs français ou dans les établissements scolaires. Ce n'est qu'en 1965, grâce à l'initiative de Brahim Laoufir président de la Fédération Royale Marocaine à l'époque, que la gymnastique féminine fut introduite officiellement dans le programme fédéral.

Depuis que les pionnières du FUS, Touria Ouazzani, Aïcha Semmari, Fatima Bendriouach, Zahra Ezzhar, Touria Lambarki, Khadija Benbouya entre autres, ont donné l'exemple en remportant le premier championnat féminin de l'histoire de la gymnastique marocaine, les sociétaires du FUS allaient dominer sans partage, pendant deux décennies, cette nouvelle activité. Pendant toute cette période en effet, l'ossature des équipes nationales étaient composée en majorité de gymnastes du FUS. A titre d'exemple, à l'occasion de Maroc Algérie à Oran en 1971 sur les six membres de l’équipe nationale quatre étaient des sociétaires du FUS (Naïma El Medkouri, Najat El Medkouri, Naïma Benboubker et Zohra Ezzhar). Cette domination allait continuer plus tard grâce à de grandes gymnastes qui ont marqué la décennie 70, comme Hanane Bensaïd, Bouchra Khouadra, Samira Adasko, Naima Affane et Naïma Mousaid.

5 - DES ATHLETES SONT PASSES PAR LE FUS

  Ce n'est pas un hasard si de grands athlètes sont passés par la section gymnastique du FUS. La gymnastique est en effet le meilleur moyen pour les sauteurs à la perche surtout, pour acquérir la nécessaire maîtrise du corps dans l'espace. Ces sauteurs ont pour nom : Ahmed Bzioui, Mohamed Bouihiri champion d’Afrique en 1984, Mohamed Kerbib et Younes Moudrik. Ce dernier converti au saut en longueur, est jusqu'à ce jour le meilleur performer national puisqu’il a remporté par deux fois le titre de champion d'Afrique en 2000 et 2002. Il est aussi le premier marocain à avoir dépassé les huit mètres dans cette discipline. Dans ce concours, Naïma BenBoubker meilleure gymnaste du FUS pendant plusieurs années, a elle aussi réalisé une grande performance en obtenant la médaille d’argent aux Jeux méditerranéens de 1983 à Casablanca.

 

 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg

flash infos

3ème festival international du film des femmes de Salé du 28 Septembre au 3 Octobre
 
Lire la suite...
 
© 2003 - 2018 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org