Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Webzine arrow Société arrow Le fan du Barça bientôt libre
 

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Le fan du Barça bientôt libre Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par L'Equipe.fr 29-10-08   
Le jeune fan marocain du FC Barcelone condamné la semaine dernière à 18 mois de prison pour avoir détourné la devise du royaume chérifien à la gloire de son club préféré a bénéficié au premier jour de son procès en appel d'une remise en liberté provisoire et devait quitter la prison de Marrakech dans la soirée de mercredi. Le jugement sur le fond interviendra le 5 novembre prochain, selon le père du jeune homme joint par un journaliste de France 24 à la sortie du tribunal. 
Yassin Belasal, 18 ans, avait été interpellé et condamné dans la foulée pour avoir réécrit sur un tableau de son lycée la devise nationale «Dieu, la Patrie, le Roi» en remplaçant le mot "Roi" par "Barça". «Allah, Al Watan, Al Malik» était ainsi devenu «Allah, Al Watan, Al Barça», provoquant l'ire de la direction du lycée et l'intervention de la gendarmerie. L'Orangisation marocaine des droits humains avait protesté contre les violences subies par le jeune Yassin au cours de sa garde à vue et l'absence d'avocat de la défense à son procès en première instance.

«Je ne suis pas encore tout à fait soulagé parce que le jugement définitif sera rendu le 5 novembre, a réagi le père de Yassin Belasal sur France 24. Notre avocat a pointé du doigt les nombreuses incohérences du dossier et le comportement des gendarmes qui ont frappé mon fils au commissariat, peu après son arrestation. Yassine est un bon garçon, il doit préparer son bac ; son avenir est entre les mains de Dieu. Je suis quand même optimiste parce qu'il est innocent et parce que l'audience de ce matin au tribunal m'a rassuré sur l'état de la justice de mon pays.»

«Inique et ubuesque»

Pour l'écrivain marocain et défenseur des droits de l'homme Youssef Jebri, «l'affaire Yassine Belassal est symbolique. Elle illustre parfaitement le non-respect des libertés fondamentales au Maroc. En tant qu'intellectuel, on ne peut pas passer sous silence ce genre d'abus. La condamnation expresse de Yassine est inique et ubuesque. Etre jeté en prison en 2008 pour une raison aussi futile, après avoir été molesté et dénoncé, est scandaleux. J'espère que cette affaire connaîtra une fin heureuse, parce que la place de Yassine est sur les bancs de son lycée, pas en prison.» 
 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg

flash infos

سهرة في فن الفادو بمدينة الجديدة

Lire la suite...
 
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org