Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Selwane arrow Patrimoine arrow Les Mosquées de Salé
 

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
Les Mosquées de Salé Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Cité Millénaire   

Le rôle des mosquées à Salé comme dans toutes les contrées de l'Islam ne se limitait pas l'accomplissement des prières: les mosquées étaient aussi des lieux où se donnait un enseignement et se généralisait le savoir, à travers les cycles de causeries qu'elles abritait, à côté de rôle joué par les medersas qui se consacraient, pour leur part, exclusivement à l'enseignement.

Al-jamaâ al-Aâdam( Grande Mosquée ):
Première mosquée à être construite dans Salé intra-muros à son emplacement actuel par la famille des Beni Achara au début du XIe siècle, au milieu d'une zone surélevée appelée plus tard Hay Attalaâ. Elle était entourée de maison et jouxtait le palais que cette famille avait édifié à proximité. La mosquée primitive, de petite dimension, avait subi les aléas du temps et son toit s'était effondré, ce qui amena le sultan almohade Yacoub al-Mansour à la rénover à l'agrandir en l'an 1196, dans la foulée de sa victoire d'Alarcos "al-Arak" en Andalousie. Il la dota d'un minaret majestueux, ce qui en fit, selon les termes de l'historien Slaoui, ben Ali Doukkali,"l'une grandioses mosquée de l'Islam, par la beauté de son agencement, l'immensité de son espace et la splendeur de son bâti". Elle est marquée d'une porte monumentale décorée d'arcs lobés en pierre de Salé.
Le minaret de la mosquée s'est ensuit fissuré du fait des différentes intempéries et des bombardements des flotte européennes.
C'est ainsi que, sur instruction du sultan Moulay Abderrahmane ibn Hicham, elle fut démolie et reconstruite en l'an 1840, selon l'architecture qu'on lui connaît aujourd'hui. La Grande Mosquée de Salé était, avant La construction de la Grande Mosquée Hassan II de Casablanca, la plus grande mosquée du Royaume y compris celle de la Karaouiyne à Fès.
La Mosquée Achahbae est la deuxième mosquée construite à Salé. Elle fut édifiée par le sultan almoravide Youssef ibn Tachfine dans la seconde moitié du XIe siècle, sur le modèle des mosquées érigées à Fès et dans les autres villes qu'il conquit.
Quand la Grande Mosquée fut délabrée, celle d'Achahbae la remplaça pour le cérémonial de la prière du vendredi, avant que la première ne retrouvât son rôle de lieu culturel où se donnait le sermon du vendredi. La mosquée Achabae a gardé son cachet almoravide jusqu'à l'époque contemporaine. Sous l'effet des années, le parterre de la mosquée s'était affaissé de sorte qu'il fallait descendre quelques marches pour y accéder. Après l'indépendance, elle fut reconstruite sur les décombres de l'ancienne mosquée en la surélevant quelque peu pour la remettre au niveau des édifices alentour.
Les Mérinides, 1258-1420, construisirent deux mosquées à Salé:
La mosquée Azarka au quartier Zenata : elle fut appelée ainsi parce que son patio était dallé de pierres bleuâtres récupérées des ruines de Chellah.
La mosquée mérinide au quartier de Bab Hssien: elle est identique à la mosquée Azarka, mais cette dernière est plus spacieuse.
Les chorfas Alaouites ont également construit deux mosquée à Salé:
La mosquée Ismailia ou la mosquée sidi Ahmed Hajji au Souk al-Kabir, dont les fondations furent jetées par Moulay Ismail à la fin de son règne, qui décida de lui consacrer de nombreux immeubles à l'intérieur de la ville et ailleurs. Elle fut achevée sous le règne de son fils Moulay Abdellah.
La mosquée Slimani au quartier al-Jazzarine dont la construction ainsi que celle de deux autres mosquées à Rabat et à Fès, fut décidée par le prince Moulay Yazid ben Mohamed ben Abdellah. La construction proprement dite fut entreprise sous le règne de Moulay Slimane. L'on remarque que cette mosquée est, pour une raison méconnue, de proportion plus réduites que ses jumelles : la mosquée Moulay Slimane à la Souika de Rabat et la mosquée R'sif à Fès.
Il existe par ailleurs à Salé, un grand nombre de mosquées jouxtant les sanctuaires des saints vénérés de la ville, ainsi que après des souks et dans les quartiers d'habitation, dont on ne connaît ni les bâtisseur, ni la date de construction.
Selon un recensement effectué par la Nidara des habous à Salé, durant l'année 1996 le nombre de mosquées extra-muros et des quartiers extérieurs s'élève à 83, dont 30 sont des mosquées où est prononcé le prône du vendredi.


 

 
 
 
Grande Mosquée Grande Mosquée Grande Mosquée

 

 

Source: Cité Millénaire

 

 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg

flash infos

Conférence « Comment une entreprise japonaise développe à l’étranger son organisation, son personnel, ses produits », le Mercredi 7 Octobre 2009 à 15h, à la Bibliothèque Nationale du Royaume - Rabat  
Lire la suite...
 
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org