Ce portail est maintenant disponible en tant qu’archive uniquement. Merci à tous ceux qui ont contribué à promouvoir le patrimoine culturel de la ville de Salé et du Maroc depuis 2002.

هذه البوابة متاحة الآن كأرشيف فقط. شكرا لجميع الذين ساهموا في تعزيز التراث الثقافي لمدينة سلا والمغرب منذ 2002
Accueil arrow Dossiers arrow Festival LBoulevard 2007 arrow L’BOULEVARD en fête

 À propos de Selwane.com     Contactez-nous/Envoyer un article
L’BOULEVARD en fête Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Mohamed Zainabi - l'Opinion   

Le boulevard des jeunes musiciens, L’Boulevard pour les intimes, grandit. Ce « bébé » fête du 1er au 4 juin son huitième printemps sans perdre aucun brin de ses premières folies.
L’Boulevard devient un grand festival de musiques pour jeunes. Cette année, plus que jamais, son menu est alléchant. Un avant-goût : De La Soul (rap, USA), Moonspell (metal, Portugal) et High Tone (electro, France). Plus encore : Karim Ziad & Ifrikya (fusion, France-Maghreb), Birdy Nam Nam (electro, France). Et ce n’est pas fini : La Caution (Rap, France) et Lazywall (Rock, Angleterre).
Le made in morocco ne va manquer. Dans ce registre, Bigg, « al maghjribi hta al moute » promet de donner crûment le la. Il représente cette vague émergeante de chanteurs et musiciens, controversés, qui font actuellement vibrer d’une manière inédite les nouvelles générations de mélomanes.

En plus de Bigg, L’Boulevard s’enorgueillit d’accueillir Dj Hak’X. Derrière ce surnom rébarbatif se cache le meilleur DJ du Maroc, de l’Afrique et du Moyen-Orient.

D’autres « phénomènes » venus des quatre coins du Royaume sont également au programme : Fati Show avec du rap au féminin, Anaconda, Mobydick, Surf, Syncop, Amarg Fusion, Inouraz...

En tout et pour tout, L’Boulevard va faire monter sur les scènes du RUC et du COC à Casablanca pas moins de 40 groupes marocains et étrangers. « L’haiha », quoi.

Près de 30000 fans sont attendus dans L’Boulevard. Ils étaient 160.000 l’année dernière.

En investissant dans le show sans verser dans le biz, même s’il s’adosse cette année à un gros sponsor, L’Boulevard ne renie pas pour autant sa vocation première de festival-école.

Sur la scène tremplin, aux côtés des têtes d’affiche, 19 groupes (8 groupes en Rap/ Hip Hop, 7 groupes en Rock/Metal et 4 en Fusion) seront en compétition. Les meilleurs seront récompensés le dimanche 4 juin, lors de la soirée de clôture.

Avant eux, Darga, Hoba Hoba Spirit, H-Kayne Barry et Fnaïre sont passés par là.

Dans tous les cas, tous les participants repartiront gagnants. Dans le cadre d’ateliers musicaux, l’association de l’Education Artistique & Culturelle (EAC-L’BOULVART) organisatrice de L’Boulevard, a invité High Tone (Dub), Karim Ziad (Batterie), Michel Alibo (Bass) et Birdy Nam Nam (Djs) à révéler le secret de leur succès aux stars marocaines en herbe.

Pour agrémenter le tout, une pincée culturelle va pimenter ce rendez-vous musical très attendu. Là aussi, les organisateurs mélangent les genres. A la veille des soirées chantantes et dansantes, ils ont programmé une projection de films documentaires musicaux à l’Institut français de Casablanca. Ils mettent « La place de la Darija dans la création urbaine » au cœur d’un débat qui promet d’être très animé. A partir du 29 mai, à l’école des Beaux Arts, ils exposent la prime enfance de L’Boulevard en photos.

Ce sera donc la totale du 1er au 4 juin à Casablanca.
 

 
< Précédent   Suivant >

Selwane.TV||Reportages

Participez à la réussite de votre portail! 

Connectez-vous

Les oubliés des élections

Portail dédié au projet d'aménagement de la valée du Bouregreg
© 2003 - 2017 Selwane.com All rights reserved.
ayyoo | Selwane.TV | amwaj | settatbladi.org