Carnet de voyage
Ecrit par Selwane.com   

 

Juste par hasard en passant à côté de l’agence du développent zone sud, nous avons remarqué une affiche publicitaire pour la première édition d’un festival qui aura lieu à Dakhla, il faut dire que c’est pas tout les jours qu’une manifestation de ce genre se tient à cette zone du Maroc, la dernière en date c’est tenue à Laayoune et entre Dakhla et Laayoune c’est presque 1000 Km !!
Impossible alors de manquer ce rendez-vous, au premier temps nous avons contacté cette même agence pour avoir plus d’informations, mais sans résultat, sur Internet, on parle d’une possibilité d’organiser le festival, pour nous c’est une occasion de visiter cette ville avec ou sans le festival. Le voyage par avion c’est raté, tous les vols de cette semaine sont déjà complets, il reste alors de faire les 2000 Km par bus, c’est difficile certes, mais ça vaut la peine.
Ci après notre carnet de voyage à Dakhla lors d’un premier festival qui malgré quelques problèmes d’organisation a été une réussite et le renouveler ne fera que du bien pour tout le monde.

(Bientôt, découvrez les vidéos du voyage)

Liens utiles

CARNET DE VOYAGE :


Le 03/03/2007 : tous les vols (lundi, mercredi, vendredi) vers Dakhla de la semaine du festival sont complet! Reste la CTM ou l’ONCF, notre choix c’est porté pour l’ONCF plus confortable et plus rapide(départ de Salé le mercredi à 10H arrivée le lendemain à 15H)
Réservation des billets un allée simple
Salé-Dakhlaà 533 DH TTC.

Le 06/03/2007 : dernières préparatifs du voyage

 

Le 10-03-07 : Ce matin une grande tempête de sable couvre la ville de Dakhla, avec une chaleur caniculaire.
Vers 18h un convoi de charrettes représentant la vie à Dakhla ; pêcheurs, nomades, sports et caravane de dromadaires quitte la grande foire pour se diriger à la grande scène au centre ville, donnant ainsi le lancement officiel du 1er festival de la ville de Dakhla.
En même un nombre impressionnant de public admire la Fantasia de très prêt, si prêt qu’une malheureuse dame avec son bébé ont été écrasé par les chevaux, tout de suite une ambulance les évacuent et le spectacle continue !!! Comme si riens ne c’est passé.
Pour le programme du festival, il change comme le climat change à Dakhla, les concerts à la grande scène démarrent à 21h avec Randy Weston qui a été accompagné avec des Gnaouas de Marrakech, puis le groupe Darga, après c’est le début des surprises, normalement c’est au tour du groupe H-Kayne de se produire sur scène, mais les organisateurs s’il y en a vraiment des organisateurs sur place, ont décidés autre chose, tout d’abord c’est un mre venant de Norvège qui lance quelques morceaux de R’nb sous l’indifférence total du public, puis la fameuse gagnante de studio 2M Halima Alaoui qui en passant à Dakhla pour enregistrer son émission Ajyal n’a pas hésiter à monter sur scène pour nous lancer elle aussi quelques morceaux en PlayBack !! Après c’est au tour de Jaâba de Laayoune de se produire aussi sur scène et au moment ou tout le monde n’attend que le fameux H-Kayne c’est le Dj local qui monte sur scène. Du coup la plus part du public quitte la place et nous aussi, il est 2H du matin.

Le 11-03-07 : Aujourd’hui nous avons fais le tour des plages de Dakhla, un vrai mariage de Sahara et de la mer, des plages encore vierges de toutes interventions humaines, si ce n’est les rares villa pied dans l’eau de quelques privilégiés.
Dakhla c’est le paradis du windsurf et du Kitesurf, la pêche ici c’est un jeu facile.
Au programme l’après-midi c’est encore la fantasia et la course des dromadaires, pour l’accident d’hier, plus de peur que de mal, et la sécurité aujourd’hui a été renforcée. Malgré cela, quelques jeunes excités ont voulu faire du rallye au milieu de la foule avec leurs voitures, mais vite tout a rentré dans l’ordre.
Le soir tout le monde attend le concert à la grande scène, au programme, Chico et les Gypsies, Nass El Ghiwane et la fameuse Dimi.
Malheureusement Nass El Ghiwane, les plus appréciés et attendus par le public depuis 3 jours, n’étaient pas au top, avec Allal et Sayed affaiblis par le temps, Batma junior a passé la soirée a régler le Mic, finalement ils ont quittés la scène un peu plus tôt que prévus.
Dimi sur scène, mais le public réclame toujours El Ghiwane, et ils l’ont fait savoir par tous les moyens.

Le 12-03-07 : Pour notre dernier jour à Dakhla nous avons visiter un peu la corniche, une compétition de JetSki se déroule juste en face à la bai de Dakhla, le 1er Salon Professionnel de Dakhla bat son plein, surtout dédié au activités maritimes, sachant que Dakhla compte plus de 300 sociétés agroalimentaire spécialisés dans le traitement et la congélation des produits de mer.
La soirée continue très tard la nuit avec les groupes locaux Jaaba, Maalouma et aussi la fameuse Dimi Mint Adda.

Le 13-03-07 : pour le retour nous avons opté pour la CTM, départ de Dakhla à 13h arrivée à Marrakech le lendemain à 13h, départ de Marrakech par train à 15h arrivée le 14-03-07 à la gare Salé tabriquet à 19h45.
A la prochaine.

Le 07-03-07 : Départ de la gare Salé Tabriquet à 10h04 arrivée à Marrakech à 15h.

Le bus pour Dakhla quitte la gare à 15h30, on s’arrête pour le dînée à Chichaoua vers 17h30.

Bus pas terrible mais ont se rattrape sur la beauté du paysage, en passant par les casbahs d’Imeltanout, les virages à couper le souffle jusqu’à arriver à Agadir vers 21h, première surprise les travaux sur le grand terrain continue même la nuit et même sans la coupe du monde, chapeau !

A Tiznit, première impression, le nombre d’hôtels surprenants à la rentrée de cette petite ville, je me demande ce qu’il y a à voir ici ?

Le 08-03-07 : 3h30 du matin à Tantan on se réveil par le premier contrôle de police et c’est pas le dernier.

A Tarfaya 07h, c’est le début du mariage Sahara et plages, un paysage étonnant, celui des carcasses des chalutiers piégés par le sable.

Après un petit détour pour arriver à Laayoune vers 9h15 et nous retrouvons encore la côte au port de Laayoune.

A noter le grand nombre des villages de pêcheurs sur toute la côte, souvent sauvage mais des fois bien ordonnés comme celui de Aguetti El Ghazi à l’entrée de la ville de Boujdour, cette dernière et connu pour la pêche au thon et l’élevage de l’autruche.

Nous somme maintenant à Boujdour il est 12h45 et nous avons passé 22H en bus.

Vers 17h50, le paysage change, je constate que nous sommes entourés de plages, ont dirais une île, c’est bien notre destinée la ville de Dakhla, enfin après 27h de bus et 5h de train.

Bienvenue à Dakhla.


Le 09-03-07 : A Dakhla, Beaucoup de vent, mieux vaut avoir des bouchons auditifs.
Côté transport, beaucoup de voitures immatriculées en Mauritanie ?!? Quand aux petits taxis le tarif c’est 5 Dh partout à Dakhla.
Les hôtels c’est pas ce qui manque à Dakhla, il y en a pour tout les budgets.
Nous sommes le vendredi, jour de la grande prière, mais attention au décalage horaire, ici le couché du soleil c’est à 19h20, la prière du Dohr c’est vers 13h30.
A la grande foire des expositions à Hay Rahma, des bivouaques à perte de vue, et les jockeys locaux s’entraînent sur les dromadaires pour la compétition de demain.
En faite le jour du lancement officiel du festival c’est pour le 10 mars, par contre à la grande scène au centre de la ville de Dakhla, les concerts commencent aujourd’hui avec au menu des groupes locaux, des chants hassanis et aussi un Dj local "DJ Fire Dakhla".