Bonne prestation de l’équipe marocaine à la coupe du monde du VVD
Ecrit par Administrator   

C‘est devant un public nombreux que la 2e édition de la Coupe du monde de Vovinam Viet Vo Dao a pris fin le dimanche 30 avril 2006 à la salle Harcha Hacène, à Alger.
Sur les 16 pays prévus, 10 ont répondu présents, en plus de l’Algérie qui est le pays organisateur. La plupart des sélections nationales n’ayant pas pu se déplacer à Alger, ont eu des difficultés de transport, à l’image de la Côte d’Ivoire ou de la Guinée dont les responsables ont pris contact avec le comité d’organisation pour l’informer de leurs aléas relatifs aux problèmes de vols aériens. Tout de même un seul athlète ivoirien a peu rejoindre la compétition le vendredi matin.
Cependant, les nations considérées comme étant des pôles de développement du Vovinam Viet Vo Dao sont présentes à Alger, à l’image de la France, l’Australie, le Maroc et le Sénégal pour ne citer que ces pays.

La journée du vendredi a été consacrée aux éliminatoires au cours desquelles, les Algériens engagés, se sont distingués en se qualifiant aux tours suivants. Le Maroc a remporté sa première médaille (bronze) avec Anass khalid et El Abdellaoui Yacine à la matière de Song Luyen Dao, les athlètes éliminés en deuxième tour sont Issam Azzaoui et Mohamed El Arch Song Luyen Mot,  Ikram Oudra en Khai Mon Quyen.

La deuxième journée du samedi, a été consacrée aux éliminatoires techniques le matin et les combats en après midi.Le Maroc c’est qualifié pour la finale du Self-défense féminin avec El Abdellaoui Hajar.La star de la journée a été sans doute l’Ukrainien Maksim Vershiina 5 fois champion d’Europe en combat catégorie plus de 80 kg qui dans ses combats fusionne la technique et la force, qualifié en finale en battant l’algérien Cherfi Tarik en moins d’une minute.

La journée du dimanche a été réservée aux finales, la marocaine El Abdellaoui Hajar a impressionnée toutes les délégations présentes pour sa prestation en Self-défense féminin ,mai elle s’est vue retirer sa médaille d’Or à la surprise générale.

A la fin des compétitions le maître Truong président de la fédération mondiale du Vovinam Viet Vo Dao a déclaré la compétition close avec la victoire du pays organisateur l’Algérie en première place suivis de la France en deuxième place et le Sénégal en troisième place. Une cérémonie a été organisée à l’hôtel Azur Plage offerte par la ville d’Alger à l’honneur des délégations et des maîtres, le comité d’organisation a offert des souvenirs pour les athlètes, la délégation marocaine et australienne ont eux aussi offerts des cadeaux souvenirs pour tout les maîtres et membres du comité d’organisation.

La plus jeune athlète

La marocaine Ikram Oudra est la plus jeune athlète de cette 2ème édition de la coupe du monde de Vovinam Viet Vo Dao. Ceinture orange, 1er cap, Ikram Oudra est âgée à peine de 7 ans s’est qualifiée en deuxième tour en Khai Mon Quyen.
La moyene d’âge pour la délégation marocaine est de 18 ans

Eloignement des sites

Un membre de la délégation française s’est plaint de l’éloignement entre le site abritant les compétitions et le lieu d’hébergement et de restauration des délégations. En effet la salle Harcha Hacène est située au centre ville alors que le lieu d’hébergement ce trouve à 28 kilomètres à la Circonscription de Zéralda.

Le comité d’organisation a pris en compte  cette  doléance, et tout le monde a pu prendre le déjeuner au complexe sportif Ghemoul, jouxtant la salle Harcha.

Plus de peur que de mal

Il y  a eu plusieurs blessés durant la compétition certes, mais sans gravité. Selon les médecins, tous les joueurs évacués sont sortis indemnes et souffrent de petits bobos. Cela fait partie de la compétition et des arts martiaux, quand aux membres de la délégation marocaine, c’est lors du passage de grade que la plus parts des athlètes ont été blessés.

Un mauvais point pour le public

La 2e coupe du monde de Vovinam Viet Vo Dao a connu un succès auprès du public algérois. La salle Harcha Hacèneacene n’a pas désempli et a connu une affluence nombreuse. A chaque fois, ils donnaient de la voix, notamment lorsque ce sont les athlètes algériens qui sont sur le tatami par leurs encouragements. Par contre c’est les sifflements les hues en essayant de déconcentrer les athlètes marocains surtout lors de la compétition des ciseaux, à vrais dire le public algériens présent dans cette compétition n’acceptait pas la défaite de ses athlètes, et le faisait savoir par tout les moyens jusqu’à le sifflement lors des hymnes nationaux des autres pays.

Les officiels

Depuis la journée d’ouverture la tribune officielle ne désemplissait pas des représentants diplomatiques des délégations présentes sauf le Maroc, nous avons noté la présence des ambassadeurs du Sénégal, du Vietnam, du Côte d’ivoire, de l’Urkrain et les représentants de l’ambassade de France et de Belgique.